Questions d'image

tableau : « la légende de Kerdeck » (1890)   F. Le Quesne

Musée des Beaux Arts de Quimper

En savoir plus

On a du mal à le croire mais un grand éditeur breton avoue que sa carte postale la plus vendue – et ce depuis presque 30 ans ! - est une fillette en costume fouesnantais, laquelle envoie malicieusement de « grosses bises de Bretagne » à son destinataire ! Les clichés ont la vie dure …  

 

Mais qu’est-ce qu’un cliché, un stéréotype ? Et que se joue-t-il peut-être d’ "essentiel " derrière la permanence et le succès de certaines images ? Comment expliquer par exemple l’extraordinaire succès de Mam’ Goudig - cette grand-mère bigoudène rigolote qui fait du surf, du roller et mille autres choses ! – personnage inventé par le dessinateur Jean-Paul David ?  ou celui de la fameuse photo du photographe Philip Plisson "Avis de coup de vent sur les Poulains à Belle-Isle-En-Mer  ", vendue à ce jour à plus d’un million d’exemplaires !        

 

On a l’habitude de dire : " la Bretagne a une très forte image ! " . C’est un fait indéniable. Mais de quelle image parle-t-on ? Car il s’agit en fait d’un ensemble d’images, lesquelles ont bien sûr une histoire … Une histoire qui s’est forgée, pour l’essentiel, suite au regard que le Romantisme a porté sur la Bretagne. 

 

Avant le Romantisme, le 18ème - siècle de la Raison - ne s’intéressait guère à la Bretagne. Après, rien n’est plus pareil : philosophiquement, artistiquement, sociologiquement. Des débuts de la presse populaire illustrée aux premières cartes postales en passant par les peintres qui arrivent en nombre au milieu du 19ème, la Bretagne – auparavant sans image, littéralement - se retrouve alors brusquement à la une et à la mode, en incarnant exotisme et "paradis perdu " .                   

 

Préparant le film, j’étais curieux de lire les impressions des visiteurs d’alors, tels que Balzac, Hugo, Flaubert. J’étais aussi pressé de déambuler au Musée des Beaux-Arts de Quimper devant les tableaux de Leleux, Trayer, Breton … dont j’avais vu ici ou là quelques reproductions. Car je voulais évoquer ces premiers témoignages et montrer toutes ces images, certaines d’entre elles largement méconnues du grand public. Ainsi par exemple les affiches des Chemins de fer, à la charnière du 19ème et du 20ème. Ou encore les lithographies du Baron Taylor, ce passionné qui envoya sur les routes de Bretagne des dessinateurs de renom pour inventorier châteaux, églises, mégalithes et autres sites remarquables; alors même que la photographie n’existait pas.        

 

Car toutes ces images, les premières donc, ont eu bien sûr un rôle-clef dans la fabrication de l’Image de la Bretagne . C’est-à-dire en partie la fabrication d’une Bretagne "imaginaire" … Et certaines d’entre elles, politiquement instrumentalisées, ont même plongé alors la Bretagne au coeur d’une véritable guerre des images.

 

S’attaquer, à travers un documentaire, à la fabrication de l’Image de la Bretagne et les questions que l’on peut soulever aujourd’hui à son propos, peut paraître un projet ambitieux, pour ne pas dire présomptueux ! Mais j’avais envie d’essayer de poser à travers lui quelques jalons d’une réflexion peut-être opportune à l’heure de la mondialisation; et j’avais aussi envie de jouer avec toutes ces images .... 

 

Naturellement il ne s’agissait pas de recenser pour autant toutes les images de la Bretagne, mais bien de chercher à mettre en évidence des fractures, des étapes décisives dans un processus de construction globale. Le but était de m’interroger sur l’histoire de toutes ces images acquises et la manière d’en créer peut-être aujourd’hui de nouvelles. C’est-à-dire comment, concrètement, mettre en images la "modernité " de la Bretagne contemporaine ? Est-ce si facile que cela ? Est-ce même possible ? Et d’ailleurs : qu’est-ce qu’une "nouvelle" image, au juste  ? Et ne peut-on pas d'ailleurs pour cela s'appuyer sur des clichés anciens, mais en les détournant astucieusement ?…                                                                                                                          

 

Sur un mur de mai 68, j’ai lu un jour un slogan qui affirmait : "Adam et Eve sont nés à Quimper ! ". 40 ans plus tard, derrière la boutade j’ai pris conscience qu’il y avait des choses passionnantes à raconter … des aquarelles de William Turner (1826) à la Breiz Parade sur les Champs Elysées (2007), en passant par le cinéma amateur des années 30-50 ou l’imagerie stéréotypée de la Bretagne encore en vigueur aujourd’hui dans la publicité ! Et que les évoquer, c’était poser de multiples "questions d’Image", en images …

Fiche Technique

Titre Questions d'image

Genre Documentaire de Création

Durée 52 mn

Année de Production 2008

Coproduction Aligal Production / France 3 Ouest

Avec le soutien de CNC / Région Bretagne

 

Production Jean-François Aumaître / Marie-Claire Thouault 

 

Réalisation Alain Gallet

 

Image Didier Gohël  Son Philippe Virlois Lumière Jean-Claude Barré

infographie Christine Mousset Montage Katia Manceau

Etalonnage Marcello Cilurzo  Mixage Clotilde Moschetti

 

Commentaire  Alain Gallet  

Lu par Alain Gallet

 

Intervenants

Boul (communication sté Kana Beach)

André Cariou (Musée des Beaux-Arts, Quimper)

Hervé Danet (publicitaire)

Ronan Dantec (auteur "Les bretons dans la presse illustrée")

Jean-Paul David (créateur Mam'Goudig)

James Eveillard (Conservatoire breton de la carte postale, Baud)

Claudine Glot (Centre de l'imaginaire arthurien, Comper)

Didier Guyvarc'h (historien)

Jean-Michel Le Boulanger (géographe)

Michel Le Bris (écrivain)

Ronan Le Coadic (sociologue)

Philippe Le Stum (Musée départemental breton, Quimper)

Gilbert Le Traon (Cinémathèque de Bretagne)

Jean-Pierre Pichard (Festival Interceltique de Lorient)

Philip Plisson (photographe)

François Vertadier (Comité régional du tourisme, Bretagne)

DVD

DVD Questions d'images - Alain Gallet

Disponible chez 

Aligal production

21 rue Moreau de Jones, 35000 Rennes

Tel  02 23 20 70 70   Mail contact@aligal.com

Boutique en ligne  www.aligal.com